Méfions-nous de ceux qui analysent ce que nous faisons !

de Robert Fontaine

Au cours d’une émission sur et avec Michel Legrand (« Prix de Rome » il faut le rappeler), sur France Musique, il y a bien longtemps. Michel Legrand et Stravinsky sont présents (Michel Legrand a connu et rencontré plusieurs fois Stravinsky).

L’intervieweur pose une question à propos d’une analyse du Sacre du printemps faite par Pierre Boulez.

Et Michel Legrand au cours du débat demande ouvertement à Stravinsky ce qu’il pense de cet article (tiré d’un des livres de Pierre Boulez)
et Stravinsky, tombant des nues, de répondre : "je n'ai jamais mis ça dans mon œuvre ! "

Je relate ici de mémoire ce qui a été certainement mieux formulé de la part de M. Legrand, qui posait la question de bonne foi.
- - - - -
Cela me fait penser aux livres de G. Barbarin (que j’ai lus à mon époque de « découvertes » ésotériques), qui calculait le nombre de marches dans la grande pyramide, les dimensions de la base, la hauteur etc. et qui y trouvait entre-autres : les dates des grandes guerres, etc…
J’ai lu une analyse, en réaction à ce type d’assertion, d’une guérite de la loterie nationale dans laquelle on pouvait trouver toutes sortes d évènements .... ! ! !!

Robert Fontaine.

Case avec livres, qui servent aussi de menu La clarinette
Case avec des boîtes de conserve et un chat qui dort
Case avec des bouteilles et une balance